Inscription d'un nouveau cépage au catalogue officiel | Plaimont

Inscription d’un nouveau cépage au catalogue officiel

Une nouvelle Étape de franchie pour Plaimont Producteurs

Depuis des décennies, Plaimont Producteurs et ses vignerons ont mis en œuvre d’importants moyens pour conserver l’exceptionnelle diversité des cépages de son territoire. Dès les années 80, des prospections dans de vieilles parcelles ont permis de rassembler des spécimens connus, rares, disparus, inconnus… dans le plus grand conservatoire privé de France.

Aujourd’hui, leur détermination est récompensée par l’inscription au Catalogue Officiel du Tardif, cépage originaire du Piémont Pyrénéen.

Le Tardif est directement apparenté au Pedebernade 4, cépage inconnu issu de la parcelle de l’AOC Saint Mont inscrite aux Monuments Historiques. Une de ses caractéristiques est son développement végétatif beaucoup plus lent, sa maturité optimale est fin octobre. Dans un contexte de réchauffement climatique ce cépage pourrait à terme répondre à de nouveaux besoins. Par ailleurs, le Tardif transmet au vin des arômes épicés et poivrés, particulièrement intéressants en assemblage.

La renaissance d’un cépage ancien à Saint Mont

Le travail d’observation, de comptage et les microvinifications se poursuivront au sein du Conservatoire de Saint Mont. L’entrée en production de la parcelle expérimentale d’Aignan plantée en 2015 permettra d’observer le Tardif dans un volume de vinification plus important. En 2018, 1500 nouveaux pieds de ce cépage seront plantés (la production est prévue pour 2020).

Le parcours administratif n’est pas encore terminé. Les discussions avec l’INAO pour avoir le droit d’intégrer le Tardif dans l’AOC Saint Mont commencent à peine. Malgré tout, c’est une nouvelle encourageante puisque c’est la 1ère inscription qui résulte de l’entêtement de quelques vignerons à conserver ce que trop de gens avaient considéré comme des « vieilleries » dans leurs parcelles.

Le Tardif, entre histoire et patrimoine

On ne trouve aucune trace bibliographique de ce cépage. Une accession provenant de la collection de Louis Ravaz a été introduite dans les collections nationales au Domaine de Vassal en 1949. Aucun signalement dans le vignoble n’avait été fait jusqu’en 1999, date des premières prospections organisées par Jean-Paul Houbart (1er technicien viticole de Saint Mont) sur les vieilles parcelles de Saint Mont. Deux souches de Tardif avaient alors été identifiées sur la parcelle de Sarragachies inscrite aux Monuments Historiques. Depuis, il a été introduit au conservatoire des cépages de Saint Mont et fait l’objet d’un suivi sur ses caractéristiques viticoles et œnologiques.